Végane ou végétarien

{ Débat } Végane ou Végétalien ?

·

de

image d'ann tenant les panneaux végane et végétarien

Parmi les nombreuses questions qui circulent dans les méandres de votre pysché – par exemple :

L’une d’entre elles pourrait être, aussi :

  • Quelle est donc la fichue différence entre être végane et être végétalien ? 

Et bien aujourd’hui, nous répondons à vos questions (enfin… au moins l’une d’entre elles).

Végane vs. Végétalien

En deux mots…

Végane :  Un mode de vie où l’on n’utilise aucun produit animalier, que ce soit pour la consommation alimentaire, pour l’habillement ou tout type d’usage. Ce terme revêt aussi une connotation politique et éthique.

Végétalien : Un régime alimentaire composé essentiellement de plantes, tels que les légumes, les fruits, les noix, les algues, les céréales complètes et les haricots.

Traduction : les personnes qui se revendiquent “végétaliennes” pourraient suivre un mode de vie végane mais portent un sac en cuir, et les personnes qui se revendiquent “véganes” pourraient manger très peu de plantes.

Mais avant d’aller plus loin, appelons un chat un chat, et une étiquette une étiquette.

Etiquettes

Nous sommes tous d’accord que les étiquettes sont l’un des fléaux de l’existence.

Ceci dit, dernièrement je me sens poussée à clarifier cette question récurrente et à faire la lumière sur les étiquettes associées au véganisme et au végétalianisme, une fois pour toutes.

Pour tout vous dire… dès que vous mentionnez le mot “végane”, de drôles de créatures commencent à sortir du bois.

Véganes à deux sous

Vous en connaissez peut-être un.

Si vous avez déjà prononcé cette phrase : “Oh mon Dieu, les Oréos, c’est végane ?!”, vous êtes peut-être l’un d’entre eux.

Ouais, les Oréos sont véganes. (Comme mes chaussures. Ca ne veut pas dire que je vais en manger).

Alors si vous êtes véganes uniquement ce en qui concerne les animaux, vous pouvez aussi vous délecter des cookies-fourrés-aux-produits-chimiques (d’après cet article, ils sont aussi addictifs que la cocaïne), et/ou survivre à base de pâtes à la sauce tomate et de fromage de tofu, accompagné d’une tranche de tofu et finir par une glace au tofu.

Voici la différence : un régime végétalien s’attache avant tout à consommer des plantes, ce qui signifie manger sainement et pas seulement éviter  les produits animaliers, tandis qu’éviter les produits animaliers est bel et bien la base d’un régime végane.

Vous voyez, l’une des pièces manquantes des véganes à deux sous, c’est le concept de bienveillance envers soi-même. Alors bien que je sois ravie que les véganes à deux sous sauvent les vies d’autres êtres sensibles, au bout du compte il est important qu’ils se sauvent eux-mêmes, aussi, en mangeant une nourriture saine et complète. Après tout, la malbouffe même végane reste de la malbouffe.

La police végane

Une autre chose dont il faut être conscient avec les étiquettes, c’est que si vous décidez de vous revendiquer “végane”, cela vous soumet au regard inquisiteur de la “police végane”. Il s’agit d’un groupe auto-déclaré de trolls moralisateurs et désagréables qui n’ont pas mieux à faire que de critiquer et insulter d’autres véganes ou végétaliens parce qu’ils ne sont pas “parfaits”.

Je les compare à une tribu d’hypocrites et de cannibales – comme ces mantes religieuses qui dévorent leurs compagnons.

Ce n’est pas pour rien qu’Alicia Silverstone a appelé le mode de vie végane “la vie bienveillante”, dès la création de son empire végétal. De plus, il n’y a rien dans le manuel végane (fictif) qui dit “Tu ne mangeras point d’animaux et tu harcèleras ceux qui le font.” Parce que, vraiment, si vous vous proclamez “végane”, n’est-ce pas le désir d’être bienveillant qui habite vos choix et votre mode de vie ? Ou est-ce que votre bienveillance est dirigée uniquement vers les animaux ? (C’est louche.)

Un mot destiné à la Police Végane : je suis ravie que vous n’utilisiez ou ne mangiez aucun animal, mais arrêtez de tyranniser les autres. Cela ne sert pas la cause. 

Le/la végane parfait-e

Alors, prenons une seconde et laissons bien clair que le ou la végane parfait-e n’existe pas.

Par exemple, si vous vivez au nord de la Norvège, est-il vraiment possible (ou souhaitable) d’être un végane crudivore en hiver ? Ou si vous voyagez à travers les lointaines montagnes de Mongolie au dos d’un chameau de Bactriane, bonne chance  si vous voulez être un “végane parfait”.

Parce que, vraiment, si votre obsession est d’arriver à un véganisme impeccable, votre mode de vie pourrait devenir une religion stricte et dogmatique. Ou bien une cage qui se rétrécit de plus en plus. Et tout à coup, ce régime/mode de vie qui devrait favoriser votre bien-être et votre bienveillance devient à l’inverse un aspirateur  de votre joie, comme c’est le cas de toutes les obsessions.

Pas très sain, si vous voulez mon avis.

Alors, Veggie Magnifique est-il végane ou végétalien ?

Alors, que sommes-nous Chloe et moi ? Nous naviguons entre les deux parce que pour plusieurs raisons et objectifs nous sommes des véganes végétaliennes. Mais pour aller au bout des choses, nous sommes “végétaliennes” parce que nous ne voulons pas être associées à la clique des meilleurs-que-vous. Nous ne sommes ni élitistes ni moralisatrices. Nous aimons la vie, nous amuser, et la cuisine.

En plus, “devenir végane” est un cheminement.

Par exemple, dans notre quête pour un mode de vie écologique, cohérent et minimaliste, jour après jour, nous évacuons les produits qui ne sont pas alignés avec notre éthique, mais c’est un processus. Alors, ai-je toujours une paire de chaussures non véganes ? Oui. Est-ce que les nouvelles paires que j’achète sont véganes ? Oui. Petit à petit, je retire les vieilles choses et je les remplace par des produits véganes et durables. Je me sens merveilleusement bien pendant ce processus, en particulier parce que c’est fait à un rythme organique.

Encore une fois, si vous jetez d’un coup tout ce qui chez vous n’est pas végane (même si vous l’utilisiez), est-ce vraiment une avancée en termes écologiques et de durabilité ? Et que dire des personnes dans la rue qui n’ont pas le luxe de choisir d’être végane, et seraient heureux de porter des chaussures quel que soit le matériau ? Il est important d’être conscient pendant ce processus de tri et de jet.

Vous voyez où je veux en venir ?

Tout cela pour dire…

Rappelez-vous, chers lecteurs : que vous soyez véganes, végétariens, végétaliens, flexitariens, ou juste à la recherche d’une vie et d’un mode de vie plus sain, vous êtes les bienvenus ici. Vous êtes les bienvenus ne serait-ce parce que vous vous intéressez au contenu de ce blog, et cela veut dire que vous y réfléchissez. 

Et quand on réfléchit, et qu’on aime les animaux, la panète, et soi-même, la magie commence à faire effet.

Alors oubliez les étiquettes, soyez vous-mêmes et soyez amour.

 

P.S. Comment ça se passe pour vous avec le Jeu du Minimalisme sur 30 jours ? Est-ce que vous jouez avec nous ? Chloe et moi nous sentons si légères que nous allons commencer la lévitation. Ha !

{Merci à PH7 de m’avoir laissée poser devant son mur de fleurs 😉 }

Abonnez-vous pour des nouvelles et des surprises Magnifiques!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez-nous chez